Nous contacter

LYCEE ACAJOU 1
BP 437
97285 Le lamentin cedex 

 

Téléphone

0596500522



Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne

 



L’épreuve spécifique au baccalauréat

 

 

A l’issue de la terminale, les élèves des SELO doivent passer une épreuve orale qu’ils présenteront en option obligatoire ou facultative. Malgré la diversité des SELO, l’épreuve spécifique au baccalauréat est organisée  de manière identique sur tout le territoire national.

 

D’une durée de 20mn, elle consiste à rendre compte d’un document de DNL dans la langue vivante étrangère de la SE et à s’entretenir avec un jury composé de deux membres: un professeur de DNL et un enseignant de langue vivante étrangère.

 

Grâce aux résultats obtenus, les connaissances des élèves seront validées par le biais de l’indication «Section Européenne» suivie de la précision de la langue vivante étrangère concernée sur le diplôme du baccalauréat, qu’il soit général ou professionnel.

 

 

Quelques précisions et conseils  pour le baccalauréat

 

 

L’épreuve spécifique a pour but d’évaluer les connaissances et le niveau de maîtrise de la langue vivante étrangère acquis par les candidats. Les critères d’évaluation sont les suivants:

 

  • Savoir identifier un document, en dégager les idées principales, l’analyser en un exposé clair et nourri, ce qui nécessite des connaissances solides (40 pts)

 

  • Savoir s’exprimer en anglais par le biais d’une langue relativement riche et correcte; faire preuve d’aisance à l’oral et être capable de réagir de manière pertinente aux questions posées (40 pts)

 

Le total des points est donc de 80 et la note finale est attribuée sur 20

 

 

Cependant, l’attribution de l’indication «section européenne» sur le diplôme du baccalauréat dépend de deux critères:

 

  • L’obtention d’une note ? 12/20 à l’épreuve obligatoire de langue vivante de la section

 

 

  • L’obtention d’une note ? 10/20 à l’évaluation spécifique au baccalauréat, avec deux composantes

 

80% de la note en épreuve orale spécifique et 20% en contrôle continu

 

 

Vous pouvez aussi choisir de présenter l’épreuve spécifique comme une option facultative et dans ce cas, ce sont les points au-dessus de la moyenne  (10/20) qui seront pris en compte.

 

Quel que soit votre choix, l’épreuve spécifique orale d’une durée de 20mn (temps de préparation identique) comporte deux volets:

 

 

  • 1er volet: commentaire en anglais d’un document ou support d’activités inconnu de l’élève. Selon les directives ministérielles, le candidat doit montrer «qu’il sait rendre compte d’un document de manière précise et nuancée, qu’il sait en dégager les idées maîtresses et les centres d’intérêt».

Par conséquent, il vous faut veiller à élaborer un commentaire structuré (introduction, développement, conclusion) et établir un lien entre les différents documents qui composent le support que vous aurez à commenter. En d’autres termes, il est nécessaire de dégager une problématique, et de faire la synthèse des informations, d’analyser le document, ceci afin d’éviter la paraphrase. Il faut néanmoins faire quelques citations pertinentes s’il s’agit d’un texte et en expliquer le sens. En résumé, l’application de la méthode apprise en cours s’avère capitale.

 

Si rigueur et méthode sont les maîtres mots, il ne saurait y avoir de réussite à cette épreuve sans connaissances sérieuses. On ne vous demande pas d’être des spécialistes d’histoire géographie toutefois, un minimum deconnaissances et de culture générale est indispensable. Soyez prêts: apprenez vos cours d’histoire géographie (pas simplement ce qui a été fait en Section Européenne). Tenez-vous informés (émissions radio, programmes télévisés, lecture de journaux, de magazines, etc.). Faites preuve de curiosité intellectuelle et n’hésitez pas à valoriser vos connaissances. Le fond et la forme vont de pair, d’où le 2e volet de l’épreuve.

 

 

  • 2e volet: il s’agit d’un entretien en anglais sur les questions étudiées et/ou sur les activités et travaux effectués dans l’année. C’est votre capacité à vous exprimer de manière spontanée et à participer à un échange qui sera alors évaluée. Vous devrez donc vous exprimer en un anglais riche, précis, et adéquat, et faire preuve de correction phonologique.

 

Alors, entraînez-vous à prononcer correctement, à lire les dates et chiffres, et apprenez du vocabulaire. Il serait sage de vous reporter à l’ouvrage qui vous a été recommandé: Le vocabulaire anglais et américain (Robert et Collins). Les chapitres 17 (Politics) et 18 (International Relations) s’avèrent tout à fait intéressants. Servez-vous en pour mémoriser les noms propres de pays ainsi que leur prononciation. De manière générale, n’hésitez pas à développer vos connaissances en ayant recours à l’ouvrage cité ci-dessus. Encore une fois, gardez à l’esprit ce qui suit:

 

By failing to prepare, you are preparing to fail

(Benjamin Franklin)